Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 00:10

« La nuit est avancée, le jour est proche »


  L’Avent nous ouvre les portes d’une nouvelle année liturgique.

  Comment saint Paul, ou plutôt Saul de Tarse, a t-il vécu l’Avent historique ? Sans doute avait-il une attente à la fois très scripturaire et politique du Messie, une espérance messianique nationale et pharisienne ?

  Devenu une créature nouvelle par sa conversion, un homme nouveau par son baptême, saint Paul sera l’Apôtre des nations païennes. Sa vie toute entière devient une nouvelle attente, un Avent, à la fois liturgique et quotidien, de « la gloire à venir » - Avent futur du retour, de la parousie du Christ Roi.

  En son deuxième chapitre de L’esprit de la liturgie, le cardinal Ratzinger soulignait que la liturgie englobe le cosmos et l’histoire ! Ce que les ères de l’Eglise appellent la re-création, à la suite de l’Apôtre : « J'estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Car la création a été soumise à la vanité, - non de son gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise, avec l'espérance  qu'elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu.  Or, nous savons que, jusqu'à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'enfantement. Et ce n'est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. Car c'est en espérance que nous sommes sauvés » (Rm 8, 18-24).

  Comment devons-nous, sur les pas de saint Paul, vivre l’année liturgique ? Comme offrande quotidienne et participation de chaque instant, à travers le cosmos et notre histoire personnelle, de notre vocation unique ou prédestination : « Car ceux qu’il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés » (Rm 8, 29-30).

  L’expérience le confirme, l’homme ne parvient pas par ses propres moyens à retrouver le chemin vers Dieu. Le chemin vers Dieu est le Logos, La Parole, le Verbe fait Homme, le Messie promis et attendu présent dans l’Eucharistie, donné dans la liturgie.

  Outre l’espérance invincible de saint Paul, que la grande figure du Baptiste et la maternelle protection de l’Immaculée Conception nous guident en ce chemin d’Avent.

  Avec l’assurance de nos prières à vos intentions.


  Abbé Tancrède Leroux, recteur


Partager cet article
Repost0

commentaires

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.