Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 18:31

 


L

e synode des évêques sur « la nouvelle évangélisation » s’est clôturé le 28 octobre dernier à Rome.  Nous attendons désormais « l’exhortation apostolique post-synodale » qui sera publiée suite à cette assemblée. Elle nous livrera les bons fruits de la réflexion et de la prière du pape et des évêques réunis autour de lui. En attendant cette publication, nous pouvons relire l’exhortation du pape Paul VI « sur l’évangélisation dans le monde moderne », parue le 8 décembre 1975 sous le titre « Evangelii nuntiandi ». Le contenu de ce document du magistère de l’Eglise n’est pas « périmé ».

Je relève avec vous un passage important de ce texte. Il se trouve au paragraphe 80ème. Après avoir rappelé que les techniques d’évangélisation sont certes bonnes mais que les plus perfectionnées ne sauraient remplacer l’action nécessaire de l’Esprit-Saint, le pape Paul VI relève qu’il existe au sein même l’Eglise « un manque de ferveur » dû notamment à des erreurs colportées par des personnes qui se réclament des enseignements du Concile Vatican II. « C’est ainsi, dit le pape, qu’on entend dire trop souvent, sous diverses formes : (…) pourquoi annoncer l’Evangile puisque tout le monde est sauvé par la droiture du cœur ? » Ce à quoi Paul VI répond : « Proposer le Christ et son Royaume, plus qu’un droit, est un devoir de l’évangélisateur. Et c’est aussi un droit des hommes ses frères de recevoir de lui l’annonce de la Bonne Nouvelle du salut. Ce salut, Dieu peut l’accomplir en qui Il veut par des voies extraordinaires que lui seul connaît. Et cependant, si son Fils est venu, ce fut précisément pour nous révéler, par sa parole et par sa vie, les chemins ordinaires du salut. Et il nous a ordonné de transmettre aux autres cette révélation avec la même autorité que lui. Il se serait pas inutile que chaque chrétien et chaque évangélisateur approfondisse dans la prière cette pensée : les hommes pourront se sauver aussi par d’autres chemins, grâce à la miséricorde de Dieu, même si nous ne leur annonçons pas l’Evangile ; mais nous, pouvons-nous nous sauver si par négligence, par peur, par honte  (ce que saint Paul appelait “ rougir de l’Evangile ”) ou par suite d’idées fausses nous omettons de l’annoncer ? »

Aussi nous pouvons nous interroger sérieusement : notre ferveur apostolique est-elle grande aujourd’hui ? Le feu de l’Esprit-Saint qui consumait les Apôtres brûle-t-il dans nos cœurs ? Est-ce que chacun de nous peut dire, avec saint Paul, la charité me presse d’annoncer le Christ sauveur ? Sommes-nous suffisamment certains de la solidité de notre foi pour en témoigner ? Croyons-nous, à tort, que toute personne est déjà automatiquement sauvée et qu’elle n’a pas besoin du Christ ? Pouvons-nous obtenir la vie éternellement bienheureuse si nous n’évangélisons pas ? Pouvons-nous participer à la béatitude éternelle si nous gardons captive et secrète la connaissance de Jésus ?

Au fond, le cri de saint Paul est toujours d’actualité : « Malheur à moi si je n’évangélise pas ! »  (1 Co 9, 16). Puissions-nous l’entendre et en faire notre devise quotidienne.

Abbé Laurent Spriet +


Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Saint-Georges - dans BULLETIN - FORMATION
commenter cet article

commentaires

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.