Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 16:25

 

En son tome II de Jésus de Nazareth, le Pape nous donne une belle méditation du lavement des pieds, de la passion, de la mort et de la Résurrection. C’est une redécouverte des cérémonies liturgiques du Triduum.

L’accomplissement du Mystère Pascal, nous ouvre les portes du Royaume de Dieu. Mais qu’est-il ce royaume du Christ ressuscité ? Relisons quelques lignes du premier volume :

« Nous sommes confrontés à la grande question : qu’est-ce que Jésus a vraiment apporté, s’il n’a pas apporté la paix dans le monde, le bien-être pour tous, un monde meilleur ? Qu’a-t-il apporté ? La réponse est très simple : Dieu. Il a apporté Dieu. Il a apporté le Dieu dont la face s’est lentement et progressivement dévoilée depuis Abraham jusqu’à la littérature sapientiales, en passant par Moïse et les Prophètes… Il a apporté Dieu: dés lors nous connaissons sa face, dés lors nous pouvons l’invoquer. Dés lors, nous connaissons le chemin, que, comme hommes, nous devons emprunter dans ce monde » (Jésus de Nazareth T. I, ch 2, Les Tentations).

Le chemin c’est le Christ : Jésus en son chemin de la Croix et Jésus marchant avec les disciples d’Emmaüs. Seul il est Sauveur, il est la Porte du Royaume.

Le royaume de Dieu a premièrement une dimension christologique: par l’Incarnation-Rédemption, le Fils de Dieu a visité et sauvé le Peuple de Dieu ; un deuxième sens est mystique, intérieur : la seigneurie du Christ est dans l’inhabitation de l’âme par la prière et la grâce sanctifiante des sacrements ; une troisième dimension est ecclésiastique: c’est l’Eglise, corps mystique du Christ qui en est la tête ; enfin un sens eschatologique s’accomplira à la fin des temps, quand le Christ reviendra pour accomplir la §Jérusalem d’En-Haut. Le royaume de Dieu ne peut donc être réduit à l’aspect culturel d’une religiosité, à l’ordre d’actes cultuels ou à un sens strictement moral, même si ces trois dimensions sont aussi présentes.

Benoit XVI écrit : « La disposition affective fondamentale de l’homme dépend précisément aussi de cette unité entre l’âme et le corps, et du fait que l’homme accepte d’être à la fois corps et esprit, de soumettre le corps à la discipline de l’esprit, mais sans pour autant isoler la raison ou la volonté, se recevant lui-même de Dieu, de reconnaitre et de vivre aussi la corporéité de son existence comme une source de richesse pour l’esprit. Le cœur, l’homme dans sa totalité, doit être pur, intérieurement ouvert et libre, afin que l’homme puisse voir Dieu ». (J-N; T. I, ch 4, Les Béatitudes).

Comment vivre le Royaume de Dieu, comment « voir » Dieu ? Avec tout l’Homme : de « tout ton cœur, de toute ta force et de toute ta pensée », avec son  « corps », son« âme » et son « esprit ». En vivant, en souffrant en mourant comme tout homme, le Fils de Dieu, s’est fait proche de tout homme. Avec le Christ nous pouvons devenir cohéritiers du Royaume et vivre de la joie des disciples. Mais quelle est donc cette joie pascale :

« Dans le geste des mains qui bénissent s’exprime la relation durable de Jésus avec ses disciples, avec le monde. Dans le fait de s’en aller il vient pour nous élever au-dessus de nous-mêmes et ouvrir le monde à Dieu. Pour cela les disciples ont pu se réjouir, quand de Béthanie ils ont retournés chez eux. Dans la foi nous savons que Jésus, en bénissant, tient ses mains étendus sur nous. Voilà la raison permanente de la joie chrétienne ».

En union de prière en cette fin de carême, pour mourir au péché et vivre pour Dieu. Très saintes fêtes.                                      Abbé Tancrède LEROUX

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Saint-Georges - dans BULLETIN - FORMATION
commenter cet article

commentaires

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.