Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 15:59

 


N

ous avons la grâce de vivre dans un diocèse qui a le privilège d’avoir une liturgie propre. De même, par exemple, que le diocèse de Milan est riche de son rite « ambrosien » ou « milanais », ou que le diocèse de Tolède possède son rite « mozarabe », de même celui de Lyon  bénéficie de son « rite lyonnais » ou « romano-lyonnais » (pour être précis). C’est ce rite que le saint curé d’Ars célébrait chaque jour.[1]  Il nous est donc bon et profitable de connaître et de nous pencher sérieusement sur cette richesse de l’Eglise qui est tombée en désuétude depuis quelques années mais qui ne demande qu’à vivre « pour la gloire de Dieu et le salut des âmes » et que nous nous efforçons de servir en le célébrant le samedi et le dimanche à 9h00.

Je vous propose donc un premier commentaire de ses textes et rites propres. J’espère que la série, qui débute dans ce bulletin, sera longue et fructueuse pour tous. Je ne retiendrai que les rites et gestes qui se distinguent de la forme extraordinaire du rite romain.

Première différence notoire avec le rite romain : les « prières au bas de l’autel ».  Avant le « confiteor » un beau dialogue s’établit entre le célébrant et les fidèles. Le prêtre dit en particulier : « Louez le Seigneur car il est bon », « car sa miséricorde est éternelle ». Voilà une belle introduction à notre confession ! Reconnaître ses péchés c’est faire œuvre de vérité, mais c’est aussi (et même premièrement) confesser, proclamer que le Seigneur est plus grand que nos péchés, que sa miséricorde est la source de notre espérance. Nous pouvons confesser nos péchés dans la paix car Dieu est miséricorde et qu’il accueille toujours le cœur contrit et humilié de son enfant.

Après la confession du prêtre et l’intercession des fidèles pour celui-ci en vertu de leur sacerdoce commun et baptismal, les fidèles eux-mêmes se reconnaissent pécheurs et demandent l’intercession de toute la cour céleste et du ministre consacré. Le prêtre répond à leur confession : « Amen, frères, par la puissance de la sainte croix, l’intercession de la bienheureuse et glorieuse Marie toujours vierge et les mérites de tous les saints et saintes de Dieu. Que le Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde et pardonne tous nos péchés, et que notre Seigneur Jésus-Christ nous conduise avec ses saints à la vie éternelle ». Les fidèles répondent : « amen ». Puis le prêtre reprend : «  Que le Père tout-puissant, le Seigneur clément et miséricordieux, vous accorde, par votre confession, votre contrition, votre pénitence, votre réparation et l’amendement de votre vie, l’absolution et la pleine rémission de tous vos péchés ». « Amen »disent les fidèles.

Ces prières sont admirables et très riches. Elles soulignent le fondement de notre espérance : la croix de Jésus, et la communion des saints. Le rite lyonnais insiste sur toutes les dispositions intérieures et sur les œuvres que nous sommes appelés à accomplir avec la grâce de Dieu afin d’obtenir la rémission totale de nos péchés, et ainsi, avoir un cœur pur capable de voir Dieu sans délai. Cette absolution a pour but la rémission de nos péchés véniels avant d’offrir le saint sacrifice de la croix glorieuse mais elle nous invite aussi à la confession sacramentelle et une véritable conversion.

Suite le mois prochain…

 

Abbé Laurent Spriet +




[1]       Lors de sa nomination à Ars en 1818, la paroisse était rattachée au diocèse de Lyon. Le diocèse de Belley sera recréé en 1822, mais ne reprendra le rite romain qu'en 1864, après la mort du saint curé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Saint-Georges - dans BULLETIN - FORMATION
commenter cet article

commentaires

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.