Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 19:10

 

 En 1992, le Bienheureux Jean-Paul II nous offrait le « fruit le plus mûr »[1]du dernier Concile : le Catéchisme de l’Eglise Catholique ou « CEC ». Il alors écrivait dans la Constitution apostolique « Fidei depositum » qui servait d’introduction au CEC : « ce catéchisme est donné [aux pasteurs de l’Eglise et aux fidèles] afin de servir de texte de référence sûr et authentique pour l’enseignement de la doctrine catholique, et tout particulièrement pour la composition de catéchisme locaux ». Comme ce souhait romain est resté « lettre-morte » (comme tant d’autres…), le Saint-Siège a rédigé lui-même un abrégé ou « compendium » du CEC en 2005.

      Suite aux dernières JMJ à Sydney de jeunes autrichiens ont demandé à leur Archevêque de Vienne, le Cardinal Schönborn, de rédiger un catéchisme pour les jeunes à partir du CEC. Ce Cardinal, ayant été membre de la Commission présidée en son temps par le Cardinal Ratzinger pour composer le CEC, a relevé le défi. Nous avons donc la version traduite de l’original allemand à notre disposition à partir de maintenant. Il s’appelle YOUCAT comme «Youth Catechism», ou « catéchisme pour la jeunesse ».

                  Vous avez peut-être été au courant des différentes traductions défectueuses,  pour ne pas dire scandaleuses[2], parues en allemand, en italien et en français. La première édition française  a été heureusement envoyée au pilon : nous avons donc une version catholique à offrir à nos jeunes.

      Ce catéchisme sera distribué aux participants aux futures JMJ de Madrid en août prochain. Il est rédigé en direction des « jeunes » sans tomber dans le « jeunisme débilisant».

      Le plan est celui du CEC, qui lui-même reprend le plan classique des catéchismes antérieurs (St Pie, Trente) : ce que nous croyons (le Credo), la célébration des mystères chrétiens (les sacrements), la vie dans le Christ (les Commandements et toute la vie chrétienne), la prière chrétienne (dont le Pater).

      Le « Youcat » procède par « question-réponse » (forme dialogique) [3]afin de faciliter la compréhension et la mémorisation des connaissances. Après chaque réponse, un petit développement permet de mieux comprendre l’enjeu de la question et son lien avec d’autres questions. Dans les marges du texte, des citations de saints, d’auteurs profanes, de théologiens[4] permettent de toucher les cœurs et les intelligences de façon efficace et précise. Ici ou là une belle photo ou un petit dessin simple permet « d’égayer » l’exposé sans le rendre « niais » pour autant.

En tout état de cause, notre Saint-Père le Pape l’offre aux jeunes avec joie et détermination ! Laissons-lui la parole : « Chers jeunes amis, je vous recommande, en ce jour, la lecture d’un livre peu habituel. […] Etudiez ce catéchisme ! C’est ce que je vous souhaite de tout mon cœur. Ce manuel de catéchisme ne vous propose pas la facilité. En effet, il vous demande de changer de vie. Il  vous livre le message de l'Evangile comme « la perle fine » (Mt 13, 45) pour laquelle on doit tout donner. Je vous le demande donc : étudiez le catéchisme avec passion et persévérance ! Consacrez-lui du temps ! Étudiez dans le silence de vos chambres, lisez-le à deux, si vous avez un(e) ami(e), formez des groupes de réflexion, créez des réseaux d’échanges sur Internet. En tous cas ne cessez pas de parler de votre foi !

Vous devez savoir en quoi vous croyez. Vous devez connaître votre foi avec la même précision que celle du spécialiste en informatique qui connaît le système d’exploitation d’un ordinateur. Vous devez la comprendre comme un bon musicien comprend sa partition. Vous devez être encore plus enracinés dans votre foi[5]que la génération de vos parents[6], pour affronter avec courage et détermination les défis et tentations de notre époque. Vous avez besoin de l’aide de Dieu, si vous ne voulez pas que votre foi s’évapore comme une goutte de rosée au soleil, si vous ne voulez pas succomber aux séductions de la consommation, ni que votre amour soit entaché par la pornographie, si vous ne voulez pas trahir les faibles et rester indifférents aux victimes de la vie. […] Quand Israël fut au plus bas dans son histoire, Dieu n’a pas appelé à son secours les puissants et les grands de ce monde, mais un jeune homme du nom de Jérémie. Jérémie ne se sentait pas à la hauteur : « Ah ! seigneur Dieu, vraiment, je ne sais pas parler, car je suis un enfant ! » (Jr 1,6). Mais Dieu resta inflexible : « Ne dis pas : je suis un enfant ! Car vers tous ceux à qui je t’enverrai, tu iras, et tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras » (Jr 1,7). Je vous bénis et je prie chaque jour pour vous tous. Benoit XVI»

      Avec ce catéchisme nos jeunes peuvent expérimenter combien la foi n’est pas en contradiction avec notre raison et que nous avons de solides raisons de croire. Ils peuvent connaître leur foi, s’enraciner dans la foi avec la grâce de Dieu et rendre compte de cette foi en l’annonçant pour la salut éternel de leurs frères.

      C’est la raison pour laquelle, je me ferai une joie l’an prochain d’enseigner les lycéens et lycéennes de la Communauté à partir du « Youcat », un mercredi soir tous les 15 jours environs (au 12 bis rue Sala de 20h à 21h). Ce cours est ouvert même aux jeunes qui ne fréquentent pas l’église St Georges : que vos enfants se fassent missionnaires de leurs camarades de lycées et qu’ils les invitent à ce cours de catéchisme qui veut répondre au souhait du Seigneur et de notre Saint-Père. Comme St Philippe, que vos enfants disent à leurs amis, croyants ou non-croyants : « Viens et vois ! » (Jn 1, 46).

 



[1] Selon ses propres paroles.

[2] Comme « par hasard » sur des questions comme la contraception (les couples exercent une régulation des naissances responsables grâce à la contraception) ou le relativisme religieux (toutes les religions se valent)…

[3] Comme le Compendium.

[4] On peut parfois être étonné par l’appel à telle ou telle « autorité » mais il faut se souvenir de l’avertissement de Saint Thomas d’Aquin : toute vérité vient du Saint-Esprit quel qu’en soit son auteur.

[5] C’est le thème des JMJ de cet été…

[6] En Occident c’est celle qui n’a pas reçu une vraie et bonne transmission de la foi, en particulier,  à cause de manuels de catéchèse défectueux (exemple : « Pierres vivantes »).

Partager cet article

Repost 0
Published by Eglise Saint-Georges - dans BULLETIN - FORMATION
commenter cet article

commentaires

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.