Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:18

Benoit XVI : Livre-entretien « Lumière du monde »:

A la fin du chapitre 10 du livre « Lumière du monde », le pape répond à deux questions concernant la lutte contre le Sida et l'utilisation du préservatif. « Le pape ne réforme pas ou ne change pas l'enseignement de l'Eglise », rappelle le père Lombardi, Benoît XVI clarifie et approfondit « une question longuement débattue ». Le pape réaffirme que « naturellement, l'Eglise ne considère pas les préservatifs comme une solution authentique et morale » au problème du Sida. En même temps, le pape considère une situation exceptionnelle où l'exercice de la sexualité représente un véritable risque pour la vie de l'autre. En cela, le raisonnement du pape ne peut être défini comme un « tournant révolutionnaire ».

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:16

Alliance pour les Droits de la Vie

 

Association fondée en 1993 lors des premières lois bioéthiques, son objectif est de promouvoir les droits de la vie humaine et le respect de toute personne, afin qu’ils soient reconnus comme des priorités politiques et sociales. Elle agit selon 3 modes :

- Des services d'écoute, de conseil et d'aide qui s’adressent aux personnes confrontées à des épreuves mettant en jeu la vie et la dignité humaines.

- Un travail de réflexion et de formation sur les questions inédites posées aujourd'hui à la société par l'évolution de la science, des techniques et des mœurs.

- Des actions de sensibilisation destinées aux décideurs, aux médias et au grand public.

La source de l’Alliance est la loi naturelle et plus spécifiquement l’enseignement de l’Eglise catholique sur les questions de la vie. Délibérément, son argumentation publique n’est pas confessionnelle : elle est fondée sur « le droit et la justice ». Ce choix tient compte de la spécificité de la situation française marquée par la déchristianisation et le laïcisme.

L’Alliance est animée par un Bureau associatif et une équipe nationale de cinq permanents salariés qui coordonne les 60 équipes locales réparties sur le territoire national (dans lesquelles sont engagées près de 500 personnes). Ces équipes mobilisent autour d’elles des milliers de volontaires lors des grandes campagnes de sensibilisation.

 L’Alliance manifeste une vigilance accrue tout particulièrement en cette période de grandes décisions éthiques (clause de conscience, Euthanasie, projet de loi bioéthique). L’équipe de Lyon qui compte à ce jour 25 membres se mobilise sur ces sujets. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Contact : Anne REGNIER-VIGOUROUX (06 85 46 92 11)

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:07

Evangelium vitae n° 99  :

Je voudrais adresser une pensée spéciale à vous, femmes qui avez eu recours à l'avortement. L'Eglise sait combien de conditionnements ont pu peser sur votre décision, et elle ne doute pas que, dans bien des cas, cette décision a été douloureuse, et même dramatique. Il est probable que la blessure de votre âme n'est pas encore refermée. En réalité, ce qui s'est produit a été et demeure profondément injuste. Mais ne vous laissez pas aller au découragement et ne renoncez pas à l'espérance. Sachez plutôt comprendre ce qui s'est passé et interprétez-le en vérité. Si vous ne l'avez pas encore fait, ouvrez-vous avec humilité et avec confiance au repentir: le Père de toute miséricorde vous attend pour vous offrir son pardon et sa paix dans le sacrement de la réconciliation. C’est à ce même Père et à sa miséricorde qu’avec espérance vous pouvez confier votre enfant. Avec l'aide des conseils et de la présence de personnes amies compétentes, vous pourrez faire partie des défenseurs les plus convaincants du droit de tous à la vie par votre témoignage douloureux. Dans votre engagement pour la vie, éventuellement couronné par la naissance de nouvelles créatures et exercé par l'accueil et l'attention envers ceux qui ont le plus besoin d'une présence chaleureuse, vous travaillerez à instaurer une nouvelle manière de considérer la vie de l'homme.

Jean-Paul II,

« O Marie,
aurore du monde nouveau,
Mère des vivants,
nous vous confions la cause de la vie
...

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00


(lundi de la première semaine de l'Avent à matines) 

 

« Mon peuple, sois attentif! Ma nation, prête-moi l'oreille! Car la loi sortira de moi, Et j'établirai ma loi pour être la lumière des peuples. 5 Ma justice est proche, mon salut va paraître, Et mes bras jugeront les peuples; Les îles espéreront en moi, Elles se confieront en mon bras. Levez les yeux vers le ciel, et regardez en bas sur la terre! Car les cieux s'évanouiront comme une fumée, La terre tombera en lambeaux comme un vêtement, Et ses habitants périront comme des mouches; Mais mon salut durera éternellement, Et ma justice n'aura point de fin ». (Isaïe 51, 4-6)

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

 

L’espérance ne confond pas (Rom 5, 5). 

 

 

Vers toi, le Seigneur, j'élève mon âme, mon Dieu. En toi je me confie : que je n'aie pas de confusion !

Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet !

Non, aucun de ceux qui espèrent en toi ne sera confondu ;ceux là seront confondus qui sont infidèles sans cause. 

Seigneur, fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers. 

Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi, car tu es le Dieu de mon salut; tout le jour en toi j'espère. 

Souviens-toi de ta miséricorde, le Seigneur, et de ta bonté car elles sont éternelles. 

Ne te souviens pas des péchés de ma jeunesse ni de mes transgressions; souviens-toi de moi selon ta miséricorde, à cause de ta bonté, ô Seigneur, 

le Seigneur est bon et droit; c'est pourquoi il indique aux pécheurs la voie. 

Il fait marcher les humbles dans la justice, il enseigne aux humbles sa voie. 

Tous les sentiers du Seigneur sont miséricorde et fidélité, pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements. 

A cause de ton nom, le Seigneur, tu pardonneras mon iniquité, car elle est grande. 

Quel est l'homme qui craint le Seigneur? Le Seigneur lui montre la voie qu'il doit choisir. 

Son âme repose dans le bonheur, et sa postérité possédera le pays. 

La familiarité du Seigneur est pour ceux qui le craignent; ll leur fait connaître les bénédictions de son alliance. 

J'ai les yeux constamment tournés vers le Seigneur, car c'est lui qui tirera mes pieds du lacet. 

Regarde-moi et aie pitié de moi, car je suis délaissé et malheureux. 

Les angoisses de mon coeur se sont accrues : tire-moi de ma détresse !

Vois ma misère et ma peine, et pardonne tous mes péchés. 

Vois combien sont nombreux mes ennemis, et quelle haine violente ils ont contre moi

Garde mon âme et sauve-moi ! Que je ne sois pas confus, car j'ai mis en toi ma confiance! Que l'innocence et la droiture me protègent, car j'espère en toi ! 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

 

Considérons cette Tradition dans le miroir de la pensée de Thomas d’Aquin qui a recueilli de façon magistrale l’héritage de l’Antiquité et des Pères pour en faire la synthèse. D'après lui, il faut chercher la racine du désespoir dans la soi-disant « acedia », que nous traduisons habituellement, faute de mieux, par « indolence » (Trägheit) - de toute façon, la signification en est beaucoup plus profonde que la simple paresse entendue comme manque d'envie de faire quelque chose. D'après Thomas, cette indolence métaphysique est identique à la « tristesse de ce monde » dont saint Paul dit qu'elle conduit à la mort (2 Co 7, 10). Qu'en est-il de cette mystérieuse tristesse de ce monde? Il n'y a pas très longtemps, ce mot pouvait nous paraître obscur, voire irréel, car on avait l'impression que les enfants de ce monde étaient beaucoup plus joyeux que les croyants, eux-mêmes tourmentés par des scrupules de conscience qui les empêchaient de jouir allégrement de l'existence, et regardant avec un peu d'envie les incroyants qui habitaient apparemment sans angoisses et sans hésitations le jardin paradisiaque de la félicité terrestre. La désertion massive de l'Église tenait justement à ce que les gens voulaient être enfin délivrés de ces pénibles limites qui semblaient leur interdire non pas seulement un arbre du jardin, mais à peu près tous les arbres... On avait l'impression que seule l'incroyance pouvait libérer et conduire à la .joie. A de nombreux chrétiens des temps modernes, le joug du Christ ne paraissait pas du tout « léger » ; ils le trouvaient même beaucoup trop lourd, du moins tel que l'Église le leur présentait.

Maintenant que l'on a pleinement savouré les promesses de la liberté illimitée, nous commençons à comprendre à nouveau l'expression « tristesse de ce monde ». Les plaisirs interdits perdirent leur attrait dès l'instant où ils ne furent plus interdits. Même poussés à l'extrême et indéfiniment renouvelés, i1s semblent fades, parce qu'ils sont tous finis et qu'il y a en nous une faim d'infini. Aussi voyons-nous aujourd'hui précisément dans le visage des jeunes gens une étrange amertume, une résignation qui est bien loin de l'élan du départ juvénile dans l'inconnu. La racine la plus profonde de cette tristesse, c'est l'absence d'une grande espérance et l'inaccessibilité du grand Amour : tout ce que l'on peut espérer est connu, et tous les amours sont l'objet d'une déception due à la finitude d'un monde où les formidables succédanés ne sont que le piètre masque d'un désespoir abyssal. Et ainsi se concrétise chaque fois davantage la vérité que la tristesse du monde conduit à la mort : seul le flirt avec la mort, le jeu cruel de la violence est suffisamment excitant pour créer un semblant de satisfaction. « Si tu manges de cela, tu mourras » : depuis longtemps ce n'est plus une phrase mythologique (Gn 3, 17).

Après cette première approche de l'essence de la « tristesse de ce monde » ou encore de l'indolence métaphysique (acedia), regardons d'un peu plus près sa physionomie. L'anthropologie chrétienne tradition-nelle dit qu'une telle tristesse provient d'un manque de magnanimité (magnanimitas), de l'incapacité de croire à la grandeur de la vocation humaine qui nous est destinée par Dieu. L'homme n'a pas le courage d'atteindre sa véritable grandeur; il veut être «plus réaliste». L'indolence métaphysique serait par conséquent identique à la pseudo-humilité qui est devenue si fréquente aujourd'hui : l'homme ne veut pas croire que Dieu s'occupe de lui, le connaisse, l'aime, le regarde, soit à côté de lui.

I1 existe de nos jours une curieuse haine de l'homme contre sa propre grandeur. L'homme se considère comme l'ennemi de la vie et de l'équilibre de la création, comme le grand trouble-fête de la nature qui ferait mieux de ne pas exister, comme la créature manquée. Sa délivrance, et celle du monde, consisterait donc à se dissoudre lui-même, à éliminer l'esprit, à faire disparaître la spécificité de l'humain, pour que la nature retrouve son inconsciente perfection dans son rythme et sa sagesse propres, dans le cycle de la mort et du devenir

Joseph, Cardinal RATZINGER Regarder le Christ, éditions Fayard

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

 


Le pape à dit aux nouveaux cardinaux du troisième Consistoire ordinaire public de son pontificat : « Ce n'est pas la logique de la domination, du pouvoir selon les critères humains, mais la logique de l'abaissement pour laver les pieds, la logique du service, la logique de la Croix qui est à la base de tout exercice d'autorité ». « Depuis toujours l'Eglise a la tâche de se conformer à cette logique et d'en témoigner pour faire transparaître la vraie ‘domination de Dieu', celle de l'amour ». « C'est pourquoi il faut un enracinement encore plus profond et solide dans le Christ. Une relation intime avec Lui, qui transforme toujours plus la vie afin de pouvoir dire avec saint Paul ‘Ce n'est plus moi qui vis mais le Christ qui vit en moi', constitue l'exigence première pour que notre service soit serein et joyeux et puisse donner le fruit que le Seigneur attend de nous ».

Le Collège compte 203 membres : 121 électeurs : 111 européens, 21 d'Amérique du Nord, 31 d'Amérique Latine, 17 d'Afrique, 19 d'Asie, 4 d'Océanie. 

 

Le cardinal William Levada s'est ensuite exprimé sur les deux interventions qui lui avaient été confiées, sur la « Réponse de l'Eglise aux cas d'abus sexuels : vers une orientation commune » et sur la « Constitution apostolique Anglicanorum coetibus' ». « Dans sa première intervention, il a enfin fait part d'un travail de préparation d'une lettre circulaire de la Congrégation de la Doctrine de la Foi aux Conférences épiscopales sur les lignes directrices à offrir pour un programme coordonné et efficace ». Dans sa seconde intervention, il a illustré la nature et l'origine de la Constitution apostolique sur l'institution des ordinariats pour les fidèles anglicans qui désirent entrer « de manière corporative » dans la pleine communion avec l'Eglise catholique.

Cinq évêques anglicans traditionnalistes, opposés au virage "libéral" de leur hiérarchie, ont rejoint l'Eglise catholique, en vertu de la Constitution apostolique Anglicanorum Coetibus. Cette Constitution (nom donné aux plus importantes lois du Vatican) permet depuis novembre 2009 la création de structures pouvant accueillir les anglicans dans la foi catholique tout en les autorisant à garder une partie de leur héritage, et en particulier de rester mariés.

Mgr Angelo Amato a parlé de la Déclaration « Dominus Iesus » de la Congrégation pour la doctrine de la foi, dix ans après sa publication. Il a observé qu'elle avait éclairé quelques vérités christologiques et ecclésiologiques fondamentales et avait relancé les dialogues oecuméniques et interreligieux à partir d'une identité catholique précise ; en même temps, elle n'a pas fermé les voies de recherche positives indiquées par le Concile sur la grande question du salut des non-chrétiens : « La déclaration Dominus Iesus, en mettant en garde contre un pluralisme mal compris, reste un rappel valable d'éclairage doctrinal et pastoral, comme base de catéchèse, de la nouvelle évangélisation et de la ‘mission ad gentes' ».

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

 

 

«  Sainte Mère de Dieu et de l’Eglise, Notre Dame de Guadalupe, Vous fûtes choisis par le Père pour le Fils par le Saint Esprit.

Vous êtes la Femme vêtue de soleil qui peine pour donner naissance au Christ, alors que Satan, le Dragon Rouge, attend afin de dévorer votre enfant.

De même, qu’Hérode chercha à détruire votre Fils, Notre Seigneur et Sauveur, Jésus Christ, et dans le processus massacra beaucoup d’enfants innocents, ainsi de nos jours l’avortement assassine beaucoup d’enfants à naitre et exploitent beaucoup de mères dans son attaque contre la vie humaine, l’Eglise, le Corps du Christ.

Mère des Innocents, nous prions Dieu en Vous pour ses dons de votre Immaculée Conception, votre préservation du péché actuel, votre plénitude de grâce, votre Maternité divine et ecclésiale, votre Virginité Perpétuelle et votre Assomption en corps et en âme au ciel.

O Vous, le secours des chrétiens, nous vous supplions de protéger toutes les mères des enfants à naître et les enfants en leur sein. Nous implorons votre aide pour que cesse cet holocauste de l’avortement. Faites fondre les cœurs afin que la vie soit respectée.

Sainte Mère, nous prions votre cœur Douloureux et Immaculé pour toutes les mères et tous les enfants à naitre afin qu’ils aient la vie sur la terre et par le Précieux Sang répandu par Votre Fils qu’ils entrent avec Lui dans le paradis. Nous prions aussi votre cœur Douloureux et Immaculé pour tous les avorteurs et ceux qui les soutiennent afin qu’ils se convertissent et acceptent votre Fils, Jésus Christ, comme leur Seigneur et Sauveur. Défendez tous les enfants dans cette bataille contre Satan et les esprits mauvais dans l’obscurité présente.

Nous désirons que les enfants innocents non encore nés et qui meurent sans baptême soient baptisés et sauvés. Nous vous demandons de nous obtenir cette grâce pour eux et le repentir, la réconciliation et le pardon de Dieu pour leurs parents et leurs assassins.

Que soit révélée, une fois de plus, dans l’histoire du monde, l’infinie puissance de l’Amour miséricordieux. Qu’il mette fin au mal. Qu’il transforme les consciences. Que votre cœur Douloureux et Immaculé révèle à tous la lumière de l’espoir. Que le Christ Roi règne sur nous, nos familles, nos cités, nos états, nos nations et sur toute l’humanité.

O clémente, o aimante, o douce Vierge Marie, entendez nos supplications et acceptez ce cri de nos cœurs.

Notre Dame de Guadalupe, Protectrice des enfants à naître,

Priez pour nous ! »

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

Bénie et encouragée par S. S. LE PAPE  30 novembre – 8 décembre 2010

 

1) Chaque jour une dizaine de Chapelet, suivie de 3 fois l’invocation « ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous. »

 

2) Une Communion le jour du 8 décembre ou un jour de l’octave. - Confession recommandée.

 

PRIERE
Très Sainte Vierge Marie, nous croyons qu’à la fin de votre vie terrestre, vous avez été élevée corps et âme au Ciel, parce que vous êtes la Mère de Dieu, Immaculée.
La Très Sainte Trinité vous a couronnée Reine de l’univers, et avec tous les Anges et les Saints du Ciel, vous intercédez pour nous, pèlerins de la terre, et pour les âmes des défunts qui ont encore besoin de purification.
Aidez-nous à orienter notre vie vers Dieu qui a un dessein d’amour sur chacun de nous, à prier, à recourir aux Sacrements de l’Eglise et à faire le bien, pour notre bonheur véritable dès ici-bas.
Donnez-nous une Foi et une Espérance inébranlables en l’Amour infini de Dieu, au milieu des luttes et des épreuves inévitables et nécessaires de cette vie, car les souffrances du temps présent ne sont rien en comparaison du Bonheur qui nous attend.  Amen !

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 18:00

 

8decembre-Marie m

Comme l’an dernier, tous les missionnaires du 8 peuvent s’inscrire en ligne : http://lyon.catholique.fr/?Je-veux-devenir-missionnaire

 

Les 8-9-10 : mission, évangélisation, conférence de l’abbé Fabrice

LOISEAU, supérieur des Missionnaires de la Miséricorde de Toulon, présent avec les jeunes de propédeutique de leur communauté.

 


 

Partager cet article
Repost0

 

 

Retrouvez toute l'actualité de Saint-Georges sur son nouveau site :

 

http://eglisesaintgeorges.com/

Rechercher

Consultez

le dernier bulletin paroissial

  Novembre 2012

Inscription à l'adoration du 1er vendredi du mois

ici

Inscription au service fleurs

ici

APOSTOLAT DE LA PRIERE

2012


(Du Vatican, le 31 décembre 2008 ;
Agence Fides 3/2/2009)

-wsb-480x623-PapstBenedikt36.jpg 

Septembre 2012

Intentions du Saint-Père

 

Intention Générale :

 

 

 

Pour que les responsables politiques agissent toujours avec honnêteté, intégrité et amour de la vérité. 

 

 

 

Intention Missionnaire

 

   Pour que les communautés chrétiennes se rendent disponibles à l’envoi de missionnaires, prêtres, laïcs, et augmentent leur soutien concret en faveur des Eglises les plus pauvres.